Des problèmes esthétiques ?

Vous n’êtes pas satisfait de votre sourire, pourtant, votre bouche est saine et sans carie. La teinte un peu jaune, des taches inélégantes ou des écarts de teinte entre les dents donnent à votre sourire un aspect disgracieux. Votre praticien saura en préciser la raison.

Le blanchiment :

Sur une dent ou pour tout votre sourire, il est aujourd’hui possible d’influencer la teinte de l’émail qui recouvre toutes vos dents naturelles.

Les facettes :

Il est aujourd’hui possible de coller une mince couche de matériau esthétique sur la face visible de votre dent, en réduisant celle-ci au minimum, sans porter atteinte à sa vitalité.

La couronne sur dent vivante :

Il est aujourd’hui possible de conserver une dent vivante tout en la protégeant par une couronne, à certaines conditions.

 Il me manque une dent, quelles solutions?

L’édentation unitaire :

Votre bouche présente une dent absente qui est, la conséquence d’un déchaussement, d’une fracture ou de l’aboutissement du processus de la carie. Même en l’absence de douleur ou de préjudice esthétique elle doit être remplacée.

Le bridge :

La solution que nous recommandons est de remplacer votre dent absente par une couronne qui s’intégrera dans un bridge. Le bridge est un ensemble de trois dents prothétiques solidaires qui s’appuient sur les deux racines voisines de la dent absente.

Les dents voisines de l’édentation sont déjà abîmées. En revanche, leurs racines sont solides et intactes, nous pouvons donc nous en servir pour soutenir le bridge.

 Qu’est-ce qu’un Implant dentaire ?

Un implant dentaire est une racine artificielle placée par le chirurgien-dentiste dans l’os alvéolaire de l’un des maxillaires en remplacement de la racine d’une dent extraite et servant de support à une prothèse.

Sa forme est généralement cylindrique ou légèrement conique, ressemblant à une vis, en titane ou en zircone, avec une connexion au niveau supérieur, à l’emplacement de la gencive, pour permettre la pose d’un élément prothétique par vissage ou scellement.

Il me manque plusieurs dents, quelles solutions ?

Le traitement prothétique :

Le choix d’un traitement prothétique comporte différentes étapes de traitement réalisées par le chirurgien-dentiste, toutes aussi importantes que la réalisation du laboratoire ; la prothèse n’est pas un objet que l’on revend, mais toute une démarche médicale, depuis le diagnostic, le plan de traitement, jusqu’à sa réalisation en partie partagée avec le technicien de laboratoire, son ajustage et sa pose. Par contre, la responsabilité du traitement est assurée par le seul chirurgien-dentiste qui doit rester le seul interlocuteur avec son patient.

Prothèse conjointe :

Prothèse à appui dentaire fixée aux dents restantes, elle est scellée sur les points d’appui.

Bridge :
Lorsqu’il n’est pas possible de conserver une dent trop délabrée, celle-ci doit être extraite. Pour son remplacement afin de préserver un bon équilibre dentaire et une bonne efficacité de mastication, il faut recourir à la technique du bridge qui consiste à prendre appui sur les deux dents voisines bordant l’édentation. Les implants dentaires peuvent constituer une alternative.

La prothèse adjointe partielle :

Prothèse à appui dentaire et gingival qui restaure une édentation partielle. La prothèse est amovible, elle doit être retirée pour le nettoyage et le brossage, puis remise en place par le patient.
Les difficultés de restauration de l’édentation partielle résident dans la résolution du problème délicat de la dualité tissulaire et la mixité de l’appui prothétique